28 janvier 2007

A couteaux tirés

Jadis je n'avais qu'un couteau de cuisine. La cuisine thaïe veut qu'on émince toutes les viandes, et comme j'aime ça aussi, j'ai pris le pli. De toute façon comment cuire un steack dans un cuiseur de riz ?



Mais quand même, découper un ananas avec un couteau comme ça, c'était du sport ! J'ai donc décidé d'investir dans le modèle supérieur. Mais, la taille au dessus c'était ça :


Non, non, je n'ai pas changé l'ananas entre temps, c'est bien le même ! Gare à celui qui me cherche des noises, il trouvera à qui parler !

5 commentaires:

Léti a dit…

Ouf ! Comme tu viens en avion je suis quasi sure que tu ne pourras pas l'amener :-) remarque tu n'aurais pas fait Danemark-France avec un Opinel?...... gloups !

Maï a dit…

Oui, et en bagage à main s'il vous plaît !

Anonyme a dit…

hou là on joue du couteau maintenant : stage de préparation de retour au pays ?? A. M.

Sonka a dit…

Mais c'est un minimum vital pour ne pas mourir de faim, non ? Comment peut-on vivre sans ? J'en ai 5-6 du genre... :p

Enn a dit…

Ouh... Ge...ge...gentille la Maïwenn... Gentille... On ne s'énerve paaaaas...

Enn