04 mars 2008

Pouvoir d'achat

J'ai d'abord cru à une hallucination, puis à un erreur d'étiquetage, quand j'ai vu les 227g de beurre à 75 bahts, alors que quelques jours plutôt c'était 50. Mais après vérification dans un autre magasin, j'ai dû me résoudre à l'idée, le beurre a bien augmenté, d'un coup d'un seul, de 50% ! Même 60 millions de consommateurs n'avait pas trouvé de chiffre aussi énorme... Eh oui, la Thaïlande aussi est confrontée à la baisse du pouvoir d'achat. Je ne garde pas tous les chiffres en tête, mais j'ai bien remarqué que les yaourts et la viande ont augmenté de plus de 10%. Et ça, j'en mange tous les jours, alors c'est plus gênant. Le beurre c'est seulement quand je fais des gâteaux. J'ai arrêté le pain, pas assez bon, donc plus besoin de beurre au petit-déjeuner ! Dans les restaurants, les prix ne changent pas (ça évite de changer les cartes), mais les portions se réduisent.

Je plains tous ces ouvriers, ces petits employés, ces journaliers des rizières, qui doivent avoir bien du mal à nourrir leur famille !

A côté de ça, l'obésité, notamment enfantine, gagne du terrain. Les familles aisées délaissent le riz et les plats traditionnels pour KFC ou MacDo. Evidemment les tours de taille suivent... J'ai récemment lu un article qui incriminait les pauses café pendant les réunions. Soit disant les employés grossissent à cause du gâteau qui accompagne le café. Mais ce gâteau est généralement minuscule ! (à peu près comme une mignardise). Il ne ferait pas grossir un moineau anorexique ! C'est plutôt les chips grignotées à midi ou la pizza (Hut) du soir qu'il faudrait éliminer !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

si le beurre a augmenté de 50%, ce n'est pas une baisse de pouvoir d'achat c'est une hausse balaise du prix !!
la baisse du pouvoir d'achat c'est quand l'augmentation éventuelle du salaire ne compense pas la hausse des prix. je reconnais, je chipote.....

Vikr

Anonyme a dit…

cette valse des étiquettes " alimentaires " a fait le tour du monde trop vite : ce n'est pas une cause économique , c'est spéculatif et orchestré . AM

Krishna a dit…

Et qu'en est-il du riz et des autres produits locaux?

Anonyme a dit…

le riz est loin d'être un produit local ! il suit le cours mondial
c'est comme les grosses crevettes pêchées dans le sud de l'inde que je consommais, enfant; maintenant ils sont toujours pêchés là bas mais sont vendus en Occident, plus rien sur place :(
le cours de ces crevettes ne permet pas la vente sur place

Vikr

Thierry a dit…

Allez Maï qq nouvelles des produits laitiers dans notre belle Touraine!!
c'est la faute aux australiens :-D

http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=37&num=745677&xtor=RSS-13

Maï a dit…

Justement il y a des petits kangourous sur l'emballage du beurre... Qui est passé à 81 bahts à la supérette. Alors que le lait n'a pas du tout augmenté...

Alors l'influence de la sécheresse de l'année dernière, j'ai quand même un peu de mal à y croire pour expliquer ces 52% d'augmentation. A moins qu'ils nous vendent du beurre d'un an ?

Krishna a dit…

Ca doit être pour ça que ma mère a commencé à acheter du riz rond japonais (pour faire des sushis) au lieu du riz parfumé thaï...