02 janvier 2008

La mort d'une princesse



Non, je ne suis pas en train de me transformer en Stéphane Berne à la peau caramel, mais quand on vit en Thaïlande, on est plus ou moins obligé de s'intéresser à la vie des têtes couronnées. En novembre 2005, je vous annonçais que pour la première fois, j'avais vu une princesse, son Altesse Royale la princesse Galyani Vadhana, soeur aînée du roi. Elle est décédée cette nuit à l'âge de 84 ans, des suites d'un cancer. C'est une grande dame qui nous quitte, et le monde du français est en deuil. Fondatrice de l'Association Thaïlandaise des Professeurs de Français et professeur elle-même, elle avait fait beaucoup pour le développement de cette langue qu'elle maîtrisait parfaitement, ayant fait ses études en Suisse. Selon ma collègue, qui a été son élève, c'était un vrai plaisir que de l'entendre réciter Verlaine ou Hugo. La princesse avait visité Brest et la Bretagne, et était particulièrement friande des coeurs d'artichauts. Si j'ai bien compris, c'est à la suite de cette visite que l'ATPF a noué des contacts avec le CIEL. C'est donc un peu grâce à elle que j'ai rencontré mes mamans thaïes, et que ma vie a mis le cap vers l'est en 2005.

5 commentaires:

Gaï a dit…

condoléances

Anonyme a dit…

une page se tourne dans l'histoire de la thaïlande , j'espère que la langue française y gardera une bonne place , plus il y a de langues plus le pays est riche ; et bien le bonjour à nos amis thaïlandais et suisses francophones , et aux autres aussi . AM.

Maï a dit…

On nous demande de porter le deuil pendant 15 jours. Ca va être difficile pour moi, qui aime tant les couleurs, mais je vais essayer. J'ai recyclé ma jupe de danse bretonne en vêtement de deuil. Certains profs de français comptent porter le deuil pendant 100 jours, comme la famille royale et ses proches !

Anonyme a dit…

y a t il une couleur ? AM

Maï a dit…

Noir total, comme dirait Cabestan.

On passe du jaune vif au noir, ça change !