25 mai 2008

Valse des prix

Autrefois, on trouvait facilement des sacs de riz de 5 kg à moins de 100 bahts, même aux alentours de 60 bahts. Aujourd'hui il n'y a rien en dessous de 140 bahts.

Autrefois une assiette de riz et poulet, ou un bol de soupe de nouilles valait 25 bahts, aujourd'hui c'est 30.

Autrefois, la salade coûtait 5 bahts, aujourd'hui c'est 25.

Autrefois c'était il y a à peine 2 mois...

Pour ma part j'ai largement de quoi affronter cette inflation galopante, mais je m'inquiète pour ceux qui avaient déjà du mal à joindre les 2 bouts. Et il ne faut pas compter sur ces augmentations pour améliorer le quotidien des petits, les travailleurs des rizières, les agriculteurs, les éleveurs, ils ne vendent pas beaucoup plus cher qu'avant, et les charges augmentent... Mais au moins ils auront toujours de quoi manger, le produit de leur travail. La mère de John troque ses fruits contre du riz. Par contre en ville, les ouvriers et les petits employés pourraient avoir des difficultés s'ils ne sont pas soutenus par les familles à la campagne. Il y a beaucoup d'échanges informels : les citadins envoient de l'argent, et reçoivent des sacs de riz notamment.

A ABAC pas de soucis, les étudiants roulent en 4x4.... On dirait que l'augmentation du prix de l'essence ne touche pas tout le monde !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

pas de panique - il s'agit d'une spéculation organisée au niveau mondial sur les carburants et denrées alimentaires par des banques qui ont beaucoup perdu dans le système subprime et ont trouvé ce moyen pour gagner de l'argent : les stocks de carburants sont pleins et rien n'explique qu'en trois mois la planète va manquer de nourritures quand un cycle de productions demande en moyenne un an pour les cultures et trois ans pour l'élevage . l'explication que les chinois s'enrichissent et se mettent à manger de la viande ??? alors qu'ici depuis des années on dit qu'on en mange trop !!! les mauvaises nouvelles genre catastrophes naturelles sont vite exploitées aussi pour faire peur . les médias c'est formidable pour renseigner mais ç'est devenu une arme économique . AM

Maï a dit…

de la spéculation, oui, mais en attendant, il faut passer à la caisse. Les bus viennent avaient déjà augmenté il y a quelques mois, aujourd'hui ils sont passés de 8,50 bahts à 10, 25 ! Ca fait plus de 20% de plus...

Nol a dit…

un ptit coucou, je lis qq posts, je rattrappe un peu de retard ! bonne rentrée, et à bientôt

Anonyme a dit…

Demad deoh !

Setu pell 'zo m-oa ket lennet ho Blog ! Plijadur m-eus bet! Gwellet m-eus John eur paotr brao !!!!!!!

Pefe ket eur foto all da gas din evid ar pennad "Thai attidude" (an Thai attitude zo ganin ! 13 poent m-eus bet

Kalon deoh

Gwenola