26 mars 2010

Cuisine birmane

Dernier message sur notre séjour à Sangklaburi, consacré à ce que vous avons mangé. Autant que possible nous avons essayé de manger des plats birmans. Souvent, c'était des "hang lay" des currys. Comme dans certains restaurants thaïs, ils étaient dans de grandes marmites et chacun venait faire son choix en soulevant les couvercles.

Contrairement aux currys thaïs, il n'y a pas de noix de coco, donc les hang lay se rapprochent de ce qu'on appellerait un "plat en sauce" en France. D'ailleurs le premier hang lay que j'ai mangé, au poulet, m'a fait penser au poulet basquaise. Les hang lay peuvent être à base de poulet, porc, bœuf ou poisson. Et leur caractéristique principale est qu'ils sont très gras.

Un hang lay de bœuf.


Ici ce sont des "kanom jin", des espèces de spaghettis. Ce plat est servi au petit-déjeuner chez les Birmans, les Mons et les Karens. C'était très bon, mais vous pouvez voir que ça baigne dans l'huile !


Une salade de feuilles de théier fermentées et de différentes sortes de noix.




Une autre salade, composée de feuilles d'hibiscus. C'est un plat traditionnel mon.

Une spécialité sans doute plus récente dans la gastronomie birmane : des boules de purée frites renfermant du porc haché.

5 commentaires:

Gaï a dit…

et alors c'est bon tout ca ?

Maï a dit…

Les salades c'était pour John, mais j'ai bien aimé le reste, oui ! :-)

Bryan a dit…

Le gras c'est ce qui donne le bon goût !

Maï a dit…

C'est vrai ! ;-) Malheureusement c'est aussi le gras qui donne des bourrelets !

Anonyme a dit…

I have read so many posts on the topic of the blogger lovers except this article is genuinely a good
paragraph, keep it up.

Feel free to surf to my weblog :: Mulberry UK