13 mai 2009

Paris

Et nous revoilà à Bangkok. Le voyage s'est bien passé, aucun problème à signaler. Après une bonne nuit de sommeil, nous devons maintenant vider les valises, laver, ranger. Programme passionnant s'il en est !

Je n'ai pas encore eu le temps de trier les photos, il vous faudra donc patienter un peu. Mais voici déjà les impressions de John.

Pour lui, Paris se rapproche de Bangkok, beaucoup de monde, de bâtiments, de restaurants, de bars, la pollution (mais moins qu'à Bangkok), on trouve tout ce qu'on veut, presque quand on veut. Il n'a donc pas été surpris. Et il préfère la Bretagne ! Mais il reconnaît que pour trouver du travail c'est plus facile.

Il est surpris que malgré l'agitation parisienne, la ville soit plus calme que Bangkok. (maintenant il va comprendre pourquoi je me plains beaucoup du volume sonore des voisins ou de la rue)

En Bretagne, John avait pris l'habitude de dire bonjour à tout le monde. A Paris, bien peu de réponses. Et moins de sourires aussi.

Il a remarqué que la Seine était très propre comparée aux canaux de Bangkok. Ici, les gens se rendant au travail par voie fluviale naviguent sur une eau puante et sale. (il vous demande d'imaginer l'eau de lessive la plus sale que vous pouvez, vous serez encore loin).

Plus généralement au sujet de la France, il regrette qu'on ne puisse pas emporter ses restes après un repas au resto. En Thaïlande c'est une chose tout à fait normale.

Et la conclusion générale, c'est qu'il a adoré son voyage en France, et qu'il aurait bien aimé pouvoir prolonger.

4 commentaires:

Thomas a dit…

Aux Etats-Unis aussi on emporte ces restes après un resto !

Léti a dit…

J'aurais bien aimé vous garder aussi !

Léti a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Léti a dit…

Ah euh, j'ajoute que pour les photos il y en a 2 déjà sur mon blog, et que le reste n'est pas non plus trié. Je pense quand même en avoir moins pris que vous, puisque je ne pourrai jamais rivaliser avec ce paparazzo ! "prends moi en photo là" "ah je vais te prendre en photo devant !" Si bien que la question à poser n'est pas "tu as pris quoi ?" mais "que n'as-tu pas pris ?" :-p