04 décembre 2008

Etat de santé

Etat de santé du pays d'abord. La cour constitutionnelle a donc annoncé la dissolution de trois partis politiques, dont PPP, celui du premier ministre. De plus, 109 députés sont interdits de vie politique pendant 5 ans. La raison ? Des fraudes lors du scrutin de 2007. Que va-t-il se passer maintenant ? Les ex-PPP ont déjà prévu le coup, et présentent maintenant Puea Thai (pour les Thaïs), leur nouveau parti. Les députés pas inquiétés par la justice ont la possibilité de changer de parti tout en gardant leur siège, ce qu'ils feront sans doute. Malgré les 109 manquants, ils gardent une bonne avance au Parlement sur le Parti Démocrate. Ils pourraient alors nommer un nouveau premier ministre.

La cour constitutionnelle a aussi le pouvoir d'invalider entièrement les élections de 2007. Si des nouvelles avaient lieu sous peu, il y a fort à parier que Puea Thai aurait encore une majorité des voix.

On pourrait aussi imaginer la constitution d'un gouvernement d'unité nationale ou d'un conseil nommé.

Et les polos jaunes (les anti-gouvernements) et les rouges (les pro) continuent à veiller, et sont près à reprendre la lutte pour leurs causes respectives.

Bref, les avions décollent, mais la situation est toujours brumeuse. On attendait le discours du roi, à l'occasion de son anniversaire (il fête ses 81 ans demain). Mais il est malade, et donc il n'a pas pu s'exprimer. Selon sa fille, son état n'est pas grave, mais il lui faut beaucoup de repos. On lui souhaite de se remettre très vite, parce que le pays a vraiment besoin de lui en ce moment ! Il est le seul garant de l'unité.

En attendant, puisque c'est férié demain pour l'occasion, John et moi partons en week-end à la campagne. Un peu de verdure et de calme.

1 commentaire:

Maiwenn a dit…

Super d'avoir des nouvelles fraiches et authentiques, pas comme celle hyper exagerees des medias! Je ne laisse jamais de commentaire, mais je suis moi aussi une fervente lectrice de ton blog. Merci!